Agir

Les actions menées

Afin de prévenir le développement excessif des algues vertes, différentes actions sont mises en place :

  • Favoriser l’évolution des exploitations agricoles vers des pratiques et des systèmes de production limitant les fuites d’azote dans les cours d’eau puis la mer
  • Agir sur le paysage en aménageant le territoire de manière à réduire les quantités d’azote présentes dans le milieu : zones humides, zones tampons…
  • Réduire les sources de pollutions ponctuelles, quelles que soient leurs origines

Modifier les pratiques agricoles

Améliorer les pratiques agricoles passe par l’optimisation de deux facteurs fondamentaux : le taux de couverture des sols et l’équilibre de la fertilisation.

Faire évoluer les systèmes agricoles

Au-delà de l’amélioration des pratiques à la parcelle, le plan algues vertes vise à faire évoluer les exploitations vers des systèmes de production plus vertueux.

Agir sur
le paysage

Un autre moyen d’agir consiste à modifier le paysage afin de lui redonner des qualités propres à jouer tout son rôle en matière de réduction de l’azote dans le milieu.

Lutter contre les pollutions

La qualité de l’eau est affectée par des pollutions diffuses mais aussi par des pollutions ponctuelles, dont il convient d’identifier la source pour stopper les fuites vers le milieu.

CONTENUS COMPLÉMENTAIRES

MODIFIER LES PRATIQUES AGRICOLES