Agir

Lutter contre les rejets azotés

Lutter contre les rejets azotés

Les taux de nitrates élevés peuvent être le fait de :

  •  pollutions « diffuses », liées à des fertilisations excessives mais diluées sur des  surfaces importantes, les terres agricoles en particulier
  •  pollutions « ponctuelles », souvent beaucoup plus intenses mais limitées à un lieu précis. C’est le cas des pollutions liées à des stations d’épuration, des installations industrielles, des ouvrages défectueux de stockage des effluents d’élevage.

Identifier les sources de pollution ponctuelles

Pourquoi c’est utile ?
L’identification des sources de pollution ponctuelle permet de supprimer les situations inacceptables ou accidentelles pouvant entraîner des fuites en nitrates. C’est une mission prise en charge par les services de l’État à travers des actions de visites de terrain conduites par les inspecteurs de l’environnement.

Des actions d’investigation permettent de repérer sur le terrain les cours d’eau présentant de fortes concentrations en nitrates et les pollutions ponctuelles qui y contribuent, quelle qu’en soit à l’origine.

Sur ces bases, l’État réalise des contrôles ciblés, permettant d’identifier et donc de traiter les sources de pollution.
Dans le cadre du premier plan de lutte contre la prolifération des algues vertes, tous les élevages soumis à la réglementation ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) ont été contrôlés en 2010 et 2011. Ces 1 758 élevages représentaient 54% des exploitations présentes dans les huit baies algues vertes. A partir de 2012, les objectifs des contrôles des élevages ICPE ont été rétablis dans le respect des taux imposés au niveau national. Pour les autres exploitations agricoles situées en baies algues vertes, la cible annuelle minimum de contrôle est fixée à 10 % (contre 1% au niveau national).
Depuis 2017, la stratégie de ciblage des contrôles mise en place dans les territoires algues vertes, sans accroître les taux de contrôles, a permis d’améliorer leur efficacité.

L'identification des sources de pollution peut se faire grâce à la technique de ciblage de terrains avec une sonde à nitrates.
L'identification des sources de pollution peut se faire grâce à la technique de ciblage de terrains avec une sonde à nitrates.

Améliorer les performances des stations d'épuration

Pourquoi c’est utile ?
Améliorer les performances des stations d’épuration est nécessaire pour optimiser le traitement des rejets urbains et des installations individuelles de traitement des eaux domestiques. Objectif : limiter les rejets azotés produits par l’homme.

Idéalement, ajouter un complément de texte ici pour équilibrer la mise en page du bloc par rapport à l’emprise du visuel affiché à droite. Idéalement, ajouter un complément de texte ici pour équilibrer la mise en page du bloc par rapport à l’emprise du visuel affiché à droite.

Optimiser la performance des station d'épuration du territoire.
Optimiser la performance des station d'épuration du territoire.

Restaurer l'étanchéité des ouvrages de stockage

Pourquoi c’est utile ?
Restaurer l’étanchéité des ouvrages de stockage des effluents d’élevage permet de lutter efficacement contre les rejets azotés.

Idéalement, ajouter un complément de texte ici pour équilibrer la mise en page du bloc par rapport à l’emprise du visuel affiché à droite.

Pour en savoir plus, découvrez les travaux sur étanchéité des ouvrages de stockage.

Restaurer l'étanchéité des ouvrages
de stockage

Pourquoi c’est utile ?
Restaurer l’étanchéité des ouvrages de stockage des effluents d’élevage permet de lutter efficacement contre les rejets azotés.

Idéalement, ajouter un complément de texte ici pour équilibrer la mise en page du bloc par rapport à l’emprise du visuel affiché à droite.

Pour en savoir plus, découvrez les travaux sur étanchéité des ouvrages de stockage.