Baie de l'Horn-Guillec

Sur la côte nord du Finistère, les bassins versants de l’anse  de l’Horn-Guillec correspondent  à une partie de « la ceinture dorée », zone légumière autour de Roscoff bénéficiant d’un climat privilégié et d’un sol idéal pour les cultures légumières. Sur les 16 785ha de bassins versants, 12 789ha sont classés en surface agricole, cultivée par plus de 455 exploitations agricoles. Le nombre d’exploitations biologiques y est en forte augmentation : 8,3% des fermes du territoire en 2016 pour 7% en Bretagne (chiffres FRAB 2017).

Surface du bassin versant algues vertes : 16 929 ha

Surface agricole utile totale :  11 467 ha

dont 80% de concernés par le PLAV 

455 exploitations  agricoles

Amélioration de la qualité de l'eau

La baie est alimentée par les bassins versants de l’Horn et du Guillec qui sont les principaux contributeurs de flux azotés. Le bassin de l’Horn « amont » fait partie des bassins contentieux en non-conformité vis-à-vis de la réglementation européenne sur les concentrations maximales en nitrates dans les eaux brutes. La prise d’eau de l’Horn a été fermée en septembre 2009. Une prise d’eau sur le Coatoulzac’h à Taulé alimente depuis le réseau d’eau potable avec l’aléa de la suffisance d’eau surtout l’été. La charte du PLAV1 signée en mai 2013, et les efforts des agriculteurs ont permis de confirmer la tendance à la baisse des taux de nitrates passés de 87 mg/l en moyenne en 2007/2008 à 62 mg/l en 2016/2017.

Evolution du taux de nitrates en baie de l'Horn-Guillec : Q90 mg/L

Signatures des différentes chartes

PLAV1 : signature de la charte de Territoire en mai 2013

PLAV2 : signature de la charte de Territoire  du 2eme Plan Algues Vertes en avril 2018

L'engagement des agriculteurs

Le territoire de l’Horn-Guillec a su montrer sa capacité à se mobiliser lors de la première phase du plan de lutte contre les algues vertes. En effet sur 495 exploitations agricoles ayant au minimum 3ha dans les bassins versants de l’anse de l’Horn-Guillec, 80% d’entre elles se sont engagées. L’objectif de ce 2ème plan est de mobiliser les exploitants vers des pratiques vertueuses.

Azote et qualité de l'eau

Les précédents volets d’actions ont conduit à l’amélioration de la qualité des eaux superficielles et souterraines. Cependant du fait des pratiques des décennies passées l’eau souterraine est plus dégradée que l’eau superficielle, or le réservoir souterrain alimente largement les rivières et freine l’amélioration des eaux de surfaces.

Moyens de lutte mis en oeuvre 

 

Volet agricole :

  • Optimisation de la gestion des apports azotés, le but est de mieux répartir la pression azotée sur la surface agricole utile (SAU) grâce à des conseils personnalisés via l’outil ETAP’N ainsi qu’à des accompagnements renforcés auprès des exploitations le nécessitant.

  • Conseil technique agricole intégrant les considérations environnementales du PLAV (Evolution du système d’exploitation, gestion de l’herbe, gestion de l’interculture…)

  • Favorisation d’une implantation du couvert plus précoce afin de diminuer l’azote potentiellement lessivable.

  • Animation collective agricole et mise en place d’essais pour aller vers des systèmes basses fuites d’azote

  • Volonté d’intégrer les horticulteurs et les exploitations sous serres dans le nouveau plan de lutte contre la prolifération des algues vertes.

Volet milieux naturels :

  • Amélioration de la fonctionnalité dé-nitrifiante des zones humides grâce à des conseils aux exploitants,

  •  Une stratégie Breizh Bocage qui cible la mise en place de talus antiérosifs  et en ceinture de zones humides.

Volet foncier :

Stratégie foncière adaptée  pour valoriser la réserve foncière et les regroupements parcellaires

Plateforme couverts végétaux systèmes légumiers

Travaux de création de talus

Contact

Syndicat mixte de l’Horn

Coordinatrice : Valérie Morvan Rouxel 02 98 69 51 02 sm.horn@orange.fr

Animateur agricole : Armel Gentien 02 98 69 51 95 smhorn.agro@gmail.com /